Le cassis, le nectar noir de Bourgogne.

Chaque année, les producteurs de cassis attendent l’hiver avec impatience. C’est sur les terres argileuses et viticoles de Bourgogne que le cassissier s’est installé, seule région productrice de cassis en France. Nous vous racontons son histoire, de sa récolte à notre bougie Cassis givré.

ARTICLE 0014 — 26/01/2021

Originaire du nord de l’Europe et de l’Asie, la culture de la plante en France a débuté au XVIe siècle, utilisée comme plante médicinale pour ales vertus anti-rhumatismes de ses feuilles. Au fil des siècles, sa culture se propage et s’installe en Bourgogne où l’arbuste vient remplacer les vignes ravagées par le phylloxera. Cultivé dans un premier temps pour ses baies noires utilisée dans une célèbre liqueur de Dijon, ce n’est que quelques années plus tard que les parfumeurs s’intéressent à ses bourgeons. Aujourd’hui, en Bourgogne, c’est une centaine de producteurs qui cultivent le cassis et environ 35 tonnes de bourgeons récoltées par an.


Le cassissier ou groseillier noir est un arbuste pouvant atteindre 1,50 mètres de hauteur. Son feuillage est particulièrement odorant, les fleurs fleurissent entre avril et mai puis les fruits apparaissent entre juillet et août. Il pousse surtout sur des sols drainés et peu calcaire et dans des régions froides.

La récolte du bourgeon de cassis a lieu de fin novembre jusqu’à fin février lorsque  le froid de l’hiver est intense et sec. Ils sont récoltés mécaniquement à l’aide de moissonneuses. La machine coupe le bois à ras le sol puis l’ébourgeonne pour récolter les bourgeons. Le bois ébourgeonné est retourné au sol pour produire de la matière organique, tandis que les bourgeons sont triés des débris de bois à l’aide de grilles de tamisage. Les bourgeons sont ensuite nettoyés et stockés au froid avant expédition à Grasse où ils seront transformés en absolu pour la parfumerie.


Suzy Le Helley, parfumeure de Récoltes, nous raconte son inspiration pour la bougie Cassis givré : 

«L'idée était de créer une baie addictive contrastée par le fusant d'une menthe froissée.

J'ai utilisé le cassis pour ses facettes liquoreuses que j'ai sublimée  en ajoutant un santal crémeux. La facette menthée est quant à elle accompagnée d'eucalyptus et d'épices fraiches. »


La bougie Cassis givré contient 5 bourgeons de cassis de Bourgogne accompagnés d’une menthe fusante et d’un santal enveloppant. Un parfum fruité liquoreux et frais à la fois qui plaira particulièrement aux hommes.


Découvrir Cassis givré en cliquant ici !

D'AUTRES ARTICLES

Les conseils des ciriers

CHRONIQUE 0001 — 12/10/2020

Les conseils des ciriers

CHRONIQUE 0001 — 12/10/2020

Les conseils des ciriers

CHRONIQUE 0001 — 12/10/2020

Les conseils des ciriers

CHRONIQUE 0001 — 12/10/2020

Les conseils des ciriers

CHRONIQUE 0001 — 12/10/2020

Les conseils des ciriers

CHRONIQUE 0001 — 12/10/2020

© RÉCOLTES — Tous droits réservés  — Crédits photo : Léa Boeglin 

Conception graphique : Sophie Doléans

MENTIONS LÉGALES

À PROPOS DE RÉCOLTES
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ
CGV

AIDE

CONTACT
LIVRAISONS ET RETOURS
LES CONSEILS DES CIRIERS

NOUS SUIVRE

NEWSLETTER
  • Instagram
  • Facebook

PRESSE

CONTACT PRESSE
DOSSIER DE PRESSE

© RÉCOLTES — Tous droits réservés — Crédits photo : Léa Boeglin — Conception graphique : Sophie Doléans

MENTIONS LÉGALES

AIDE 

PRESSE

  • Instagram
  • Facebook

NOUS SUIVRE

Chaque année, les producteurs de cassis attendent l’hiver avec impatience. C’est sur les terres argileuses et viticoles de Bourgogne que le cassissier s’est installé, seule région productrice de cassis en France. Nous vous racontons son histoire, de sa récolte à notre bougie Cassis givré.

Originaire du nord de l’Europe et de l’Asie, la culture de la plante en France a débuté au XVIe siècle, utilisée comme plante médicinale pour ales vertus anti-rhumatismes de ses feuilles. Au fil des siècles, sa culture se propage et s’installe en Bourgogne où l’arbuste vient remplacer les vignes ravagées par le phylloxera. Cultivé dans un premier temps pour ses baies noires utilisée dans une célèbre liqueur de Dijon, ce n’est que quelques années plus tard que les parfumeurs s’intéressent à ses bourgeons. Aujourd’hui, en Bourgogne, c’est une centaine de producteurs qui cultivent le cassis et environ 35 tonnes de bourgeons récoltées par an.


Le cassissier ou groseillier noir est un arbuste pouvant atteindre 1,50 mètres de hauteur. Son feuillage est particulièrement odorant, les fleurs fleurissent entre avril et mai puis les fruits apparaissent entre juillet et août. Il pousse surtout sur des sols drainés et peu calcaire et dans des régions froides.

La récolte du bourgeon de cassis a lieu de fin novembre jusqu’à fin février lorsque  le froid de l’hiver est intense et sec. Ils sont récoltés mécaniquement à l’aide de moissonneuses. La machine coupe le bois à ras le sol puis l’ébourgeonne pour récolter les bourgeons. Le bois ébourgeonné est retourné au sol pour produire de la matière organique, tandis que les bourgeons sont triés des débris de bois à l’aide de grilles de tamisage. Les bourgeons sont ensuite nettoyés et stockés au froid avant expédition à Grasse où ils seront transformés en absolu pour la parfumerie.


Suzy Le Helley, parfumeure de Récoltes, nous raconte son inspiration pour la bougie Cassis givré : 

«L'idée était de créer une baie addictive contrastée par le fusant d'une menthe froissée.

J'ai utilisé le cassis pour ses facettes liquoreuses que j'ai sublimée  en ajoutant un santal crémeux. La facette menthée est quant à elle accompagnée d'eucalyptus et d'épices fraiches. »


La bougie Cassis givré contient 5 bourgeons de cassis de Bourgogne accompagnés d’une menthe fusante et d’un santal enveloppant. Un parfum fruité liquoreux et frais à la fois qui plaira particulièrement aux hommes.


Découvrir Cassis givré en cliquant ici !

ARTICLE 0014 — 26/01/2021